Pierre Bonnet

Pierre Bonnet est né à Lyon le 15 mai 1924. Carte de déporté politique n°1115 02 719. Décédé aux Sables-d’Olonne le 29 décembre 2000.

A servi sous les ordres de Félix Revol, chef du bureau des Enquêtes de la Ville de Lyon, chef adjoint du secteur 4 du réseau de résistance Combat N.A.P. puis M.U.R. (Mouvements Unis de Résistance Combat- FrancTireur – Libération)

Durant la période de novembre 1942 à mars 1943, Pierre Bonnet distribua tracts, journaux clandestins, cartes d’identité, de travail, etc.

Jusqu’au jour où traqué, il se réfugia dans le maquis de la Ferté, en Savoie. Début juillet 1943 il tenta de gagner l’Espagne pour se rendre en Algérie afin de poursuivre la lutte dans les Forces Françaises Combattantes.

Arrêté en gare de Dax au moment où il s’apprêtait à changer de train, il fut  interné à Biarritz, ensuite au Fort du Hâ à Bordeaux, puis envoyé à Fresnes jusqu’à sa déportation le 15 mai 1944.

Pierre Bonnet  fut alors interné à la prison de Rottenbourg en Allemagne et rapatrié le 13 juin 1945. Il vint habiter aux Sables-d’Olonne après son mariage en 1958.

Son épouse, Hélène Bonnet, est toujours sociétaire de l’Amicale Sablaise des Déportés, Internés et Familles de Disparus.